Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Site de Tux Libre
  • Le Site de Tux Libre
  • : Linux off course !!!
  • Contact

J'aime bien !!!

angif 25

Recherche

Archives

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 09:46

tux001Il y a en effet beaucoup d'excitation en ce moment sur le net en ce qui a trait à 200 petites lignes de codes que l'on qualifie de miraculeuses. Ce ne sont pas que de vulgaires lignes de codes que l'on retrouveraient dans d'innombrables logiciels.

Ce sont des lignes de codes qui devraient être intégrées dans le développement du prochain noyau linux, le 2.6.37-rc2. Un patch est même disponible en ce moment.

Mais qu'est-ce donc toute cette histoire?

Linux est rapide, très rapide. Voilà pourquoi il équipe 90% des 500 superordinateurs dans le monde. Linux a toujours été le plus rapide sur les serveurs et les superordinateurs. Il a été conçu ainsi. Mais il en est autrement sur l'ordinateur de bureau. Depuis plusieurs années, les dévolloppeurs recherchent le moyen de rendre le PC de « maison » plus performant et plus rapide.


L'attente serait terminée. En effet, un patch de 384 lignes de codes permettrait de rendre l'expérience de linux sur un ordinateur personnel énormément plus intéressant, et entraînerait un gain très important en vitesse et performance.

Un développeur du noyau linux faisant partie de l'équipe de Linus Torvalds et inspiré par l'idée lancé par ce dernier, Mike Galbraith, a programmé un patch qui permettra de modifier le céduleur du noyau (« kernel's scheduler ») et ainsi couper la latence du bureau par un facteur de 60 et la latence maximum par un facteur de 10. Tout à fait impressionnant! C'est comme avoir une nouvelle super machine toute neuve.

Ce patch permet au système d'activer automatiquement la création de tâches TTY groupées (TTY est un sous-système central au système linux. TTY = TeleTYpe, et ce sont effectivement des terminaux utilisés pour les entrés/sorties du matériel réel ou virtuel). Ce petit patch permet des gains miraculeux.

 

ce patch permet de mieux gérer les performances quand des tâches lourdes sont exécutées, car il s’occupe de redistribuer les ressources système par groupe. Ainsi, sur une machine linux, si vous avez un groupe GUI (= applications graphiques) et un groupe compilation (ex: une console TTY sur /dev/pts/x), 50% des ressources CPU seront attribuées au premier et 50%...

Partager cet article

Publié par winux - dans INFOS LIBRES
commenter cet article

commentaires