Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Site de Tux Libre
  • Le Site de Tux Libre
  • : Linux off course !!!
  • Contact

J'aime bien !!!

angif 25

Recherche

Archives

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 18:26

                                    membre-de-april-125x125                        Capture-1-copie-1.jpg


La commission européenne préfère l'obscurantisme à une société de l'information ouverte et innovante


Paris, le 17 mai 2010.


Mardi 18 mai 2010 la Commission européenne devrait publier son agenda numérique. Dans la dernière version de travail publiée, les « standards ouverts », garants d'une réelle interopérabilité, ont été exclus du paysage numérique et politique de l'Europe. L'April appelle à la mobilisation en faveur d'une société de l'information ouverte et innovante.

L'April avait publié le 30 mars 2010 une lettre adressée à la Commission européenne soutenant la démarche de la commissaire Neelie Kroes en faveur des standards ouverts et l'interopérabilité dans l'agenda numérique. L'April craignait que la Commissaire subisse des pressions visant à supprimer de l'agenda numérique les notions de standards ouverts et d'interopérabilité. La disparition du terme « standards ouverts » montre malheureusement que ces craintes étaient fondées.


« La suppression des standards ouverts est clairement le résultat d'un lobbying intense du secteur du logiciel propriétaire, qui base ses rentes sur le contrôle et la fermeture. Les standards ouverts sont particulièrement essentiels à la sécurité et la pérennité des systèmes d'information européens. Leur disparition de l'agenda numérique est une régression vis-à-vis d'une société de l'information européenne compétitive, innovante et ouverte qui permette l'intégration de tous dans le marché européen  » a déclaré Frédéric Couchet, délégué général de l'April.

En pleine discussion sur l'IEF (Cadre européen d'intéropérabilité), la publication d'un tel document signifierait que la commission a choisi son camp : celui de l'obscurantisme et de l'acceptation des monopoles de fait plutôt que celui de la transparence, de l'ouverture et de la saine concurrence, y compris dans les domaines technologiques. L'April appelle donc chacun à contacter les chefs de cabinet de Neelie Kroes, d'Antonio Tajani (Industrie), de Michel Barnier (Marché intérieur)de Joaquín Almunia (Concurrence) pour faire entendre notre voix. et La Quadrature du Net a également publié un communiqué de presse "EU Commission: Will Kroes' Digital Agenda endanger freedoms?" alertant sur d'autres aspects du Digital Agenda qui pourraient se révéler dangereux pour la protection des libertés fondamentales.

À propos de l'April

Pionnière du logiciel libre en France, l'April est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du Logiciel Libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l'espace francophone. Elle veille aussi, dans l'ère numérique, à sensibiliser l'opinion sur les dangers d'une appropriation exclusive de l'information et du savoir par des intérêts privés.

L'association est constituée de plus de 5 500 membres utilisateurs et producteurs de logiciels libres.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site Web à l'adresse suivante : http://www.april.org/

Partager cet article

Publié par winux - dans INFOS LIBRES
commenter cet article

commentaires