Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Site de Tux Libre
  • Le Site de Tux Libre
  • : Linux off course !!!
  • Contact

J'aime bien !!!

angif 25

Recherche

Archives

1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 12:01

 

Capture-1

 

 

[ CLIQUEZ SUR L'IMAGE ] 

 

 

Nej'Ma

 

copyleft

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par winux - dans MUSIQUES
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 22:30
Publié par winux - dans MUSIQUES
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 21:47

Publié par winux - dans MUSIQUES
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 20:31

 

 

Le Voyage (Leny Escudero)

 

Lui !

Dis c’est pour maintenant

Tu dis toujours attends

Et qu’on a tout le temps

De faire le voyage

 

Elle !

C’est vrai qu’il est trop tôt

Rappelle les chevaux

Rappelle l’équipage

On a juste quinze ans

 

Lui !

On a quinze ans c’est vrai

Mais je t’aime tu sais

Je connais l’est et l’ouest

Et je connais le nord

C’est le sud que je veux

Le sud est dans tes yeux

 

Elle !

Mais voyons attends

Il faut être sage

T’as froisser mon corsage

Faut être patient

On as tout le temps

Pour les marivaudages

On le fera ton beau voyage

On a toujours vingt ans

 

Lui !

On a toujours vingt ans

Mais pas pour très longtemps

Un jour on en a trente

Et puis un jour quarante

Et puis on compte plus

C’est le temps qui nous compte

Et là y a toujours plus

Qu’il n’en faut dans les comptes

 

 

Elle !

Oh ! tu avais raison

Je te demande pardon

Si j’avais su alors

Que tu serais mon compagnon

Mais je ne pouvais pas savoir

Toi qui était le premier

Que tu serais le seul

Que tu étais le dernier

Viens, c’est notre dernier naufrage

On va le faire le voyage

Regarde moi dans les yeux

Et renvoie l’équipage

On va le faire le voyage

Oui mais rien que tous les deux

Viens met ta main dans ma main

N’ai pas peur je te tiens bien

 

Lui !

Oh dis ! me pousse pas

Que t’es attendu la mort

C’est pas que j’ai du tourment

D’y aller en enfer

Mais je peux pas maintenant

J’ai quelque chose à faire

Enfin y’a pas la presse

Je veux mon comptant de caresses

J’ai le regret de la treille

Je veux finir ma bouteille

 

Elle !

Ne me laisse pas

J’ai peur d’avoir froid

Reviens tout contre moi

Si tu m’as aimé

Comme je t’ai aimé

Tu n’as aimé que moi

Dis le moi mon amour pour la dernière fois …

Publié par winux - dans MUSIQUES
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 21:22
Listes les Petites Phrases trouvées ici et là

         la bière c’est de l’amitié liquide » - Ronny Coutteure.

lfred Hitchcock a écrit:

Les femmes font les meilleurs psychanalystes jusqu'à ce qu'elles tombent amoureuses. Elles font alors les meilleurs patients.

Albert Jacquard a écrit:

On peut apprendre à un ordinateur à dire :  "Je t'aime", mais on ne peut pas lui apprendre à aimer.

Robert Cringely a écrit:

Une machine peut faire le travail de 50 personnes ordinaires mais elle ne peut pas faire le travail d'une personne extraordinaire.

Monique Larue a écrit:

L'amour est un mot qu'il faut se garder de prononcer. Ce qui compte, c'est la réalité.

George Bernard Shaw a écrit:

Il est dangereux d'être sincère, à moins d'être également stupide.

Louis-Ferdinand Céline a écrit:

Pour que dans le cerveau d'un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu'il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles.

Ambrose Bierce a écrit:

Raisonner. Peser des probabilités sur la balance du désir.

Georges Raby a écrit:

Malgré les précisions atomiques des balances modernes, on n'arrive pas encore à mesurer le poids exact de la solitude.

Alix Girod de l'Ain a écrit:

La légèreté, et elle seule, a le poids suffisant pour équilibrer la balance lourde et triste de la vie.

Raymond Devos a écrit:

- Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !

Scott Adams a écrit:

Le travail en équipe, c'est le parfait contraire de la bonne gestion du temps.

Francis Picabia a écrit:

Ceux qui médisent derrière mon dos, mon cul les contemple.


L’important n’est point ce que nous pouvons voir dans les choses mais bien ce qui se trouve derrière.


Publié par winux - dans MUSIQUES
commenter cet article