Le Site de TuxLibre

Linux of course ! LinuxMint - Ubuntu - Photographie - Astuces Linux - Vidéos - Musiques

KALI : Une distribution au service de la sécurité, à ne pas mettre entre de mauvaises mains !

Publié le 24 Février 2022 par TUXLIBRE in DISTRIBUTIONS, SECURITÉ

KALI : Une distribution au service de la sécurité, à ne pas mettre entre de mauvaises mains !

Version Kali Linux 2021.4

Avec la fin de 2021 est sorti la dernière version de l'année avec Kali Linux 2021.4, qui est au téléchargement ou prête pour une mise à jour immédiate. Les principaux changement depuis la version 2021.3 de septembre 2021 sont :

  • Prise en charge améliorée d'Apple M1
  • Compatibilité étendue pour les miroirs du gestionnaire de packages Samba Switching Thématisation Kaboxer
  • Mises à jour vers Xfce, GNOME et KDE Images Raspberry Pi Zero 2 W + USBArmory MkII ARM
  • Plus d'outils Kali sur l'Apple M1 Comme nous l'avons annoncé dans Kali 2021

Qu'est-ce que la distribution Kali ?

Kali Linux est une distribution Linux open source basée sur Debian, orientée vers diverses tâches de sécurité de l'information, telles que les tests d'intrusion, la recherche en sécurité, l'informatique judiciaire et l'ingénierie inverse. 

Cette distribution est très spécialisée depuis sa création. Elle est essentiellement orientée pour des tests d'intrusion sur les réseaux pour tester les sécurités mises en place. Alors bien sur, on voit bien que l'on peut aussi avoir une utilisation hors la loi de cette distribution. En effet, avec Kali vous pouvez vous introduire en toute illégalité dans des infrastructures informatiques en violant les sécurités de ces systèmes. Il est donc important de rappeler la loi en la matière.

S'introduire dans un réseau en dehors de ces conditions est considéré comme illégal. Les sanctions prévues sont dans les articles 323-1 à 323-7 du Code pénal.

Article 323-1
Version en vigueur depuis le 27 juillet 2015

Modifié par LOI n°2015-912 du 24 juillet 2015 - art. 4

Le fait d'accéder ou de se maintenir, frauduleusement, dans tout ou partie d'un système de traitement automatisé de données est puni de deux ans d'emprisonnement et de 60 000 € d'amende.

Lorsqu'il en est résulté soit la suppression ou la modification de données contenues dans le système, soit une altération du fonctionnement de ce système, la peine est de trois ans d'emprisonnement et de 100 000 € d'amende.

Lorsque les infractions prévues aux deux premiers alinéas ont été commises à l'encontre d'un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l'Etat, la peine est portée à cinq ans d'emprisonnement et à 150 000 € d'amende.

Voir sur LegiFrance

KALI : Une distribution au service de la sécurité, à ne pas mettre entre de mauvaises mains !

Kali Linux contient plusieurs centaines d'outils destinés à diverses tâches de sécurité de l'information, telles que les tests d'intrusion, la recherche en sécurité, l'informatique judiciaire et l'ingénierie inverse. Kali Linux est une solution multi plateforme, accessible et disponible gratuitement pour les professionnels de la sécurité de l'information et les amateurs.

Kali Linux est sorti le 13 mars 2013 en tant que reconstruction complète de BackTrack Linux.

Kali Linux est spécifiquement adapté aux besoins des professionnels des tests d'intrusion. Par conséquent, toutes les explications sur son utilisation et son fonctionnement sont particulièrement ardues et s'adresse à des utilisateurs Linux avancés qui ont une parfaite connaissance des commandes et des technologies utilisées. Même pour les utilisateurs expérimentés de Linux, Kali peut poser des problèmes.

La plupart des développeurs de Kali sont des testeurs d'intrusion, s'appuient donc sur leur expérience et leur expertise pour sélectionner les meilleurs outils afin d'ajouter le plus de valeur à la distribution Kali.

La distribution Kali Linux est basée sur Debian Testing. Par conséquent, la plupart des packages Kali sont importés, tels quels, à partir des référentiels Debian.

Dans certains cas, de nouveaux paquets peuvent être importés depuis Debian Unstable ou Debian Experimental, soit pour améliorer l'expérience utilisateur, soit pour incorporer les corrections de bogues nécessaires.

Commenter cet article